C'est votre première visite ? Inscrivez vous pour poser une question c'est 100% gratuit !

poser une question


Bienvenue sur Question Réponse. ... Vous avez une question, nous avons la réponse!
Membres les plus actifs
ce mois:
  1. sami777 - 2 points
  2. PhilRummel4 - 1 points
  3. kaira976 - 1 points
Gute Mathe-Fragen - Bestes Mathe-Forum


Relation entre la forme d"un objet et sa couleur: philosophie.

0 like 0 dislike
22 vues
Bonsoir à tous: Que représente la couleur pour un tel objet: y a-t-il de correspondances entre la morphologie d"un objet et sa couleur ; et son utilité?
posté Nov 22, 2014 dans la catégorie Société - Culture par oahyo (140 points)


1 RĂ©ponse

0 like 0 dislike

Bonjour,

 

La couleur n’est pas une pellicule posée sur l’objet, c’est une sensation construite dans le cerveau de l’observateur! De surcroît, une couleur n’est jamais isolée : elle est toujours vue dans un environnement qui en altère la perception. Les peintres savent depuis longtemps que des couleurs juxtaposées seront perçues différemment, et ils jouent des "concordances" ou "dissonances".

Les couleurs ne sont donc pas seulement des propriétés du champ
visuel ou de la surface de
s corps. Ce sont aussi des
éléments
qui ont une
valeur, une résonance affective, un
e profondeur vécue que l’artiste
s’efforce d’explorer. L’idée d’une ré
sonance affective que les couleurs
posséderaient en elles-mêmes est pa
rticulièrement pré
sente dans la
pensée romantique alleman
de, chez Goethe, mais aussi, par exemple,
chez Ludwig Tieck : « Quelle chose me
rveilleuse que de se plonger dans
la contemplation d’une couleur, cons
idérée comme simple couleur !
Comment se fait-il que le bleu loint
ain du ciel Ă©veille notre nostalgie,
que le pourpre du soir nous Ă©meu
ve, qu’un jaune clair, doré, puisse
nous consoler et nous apaiser
.
2
? » Bien sûr, ces résonances affectives
sont sans doute liées à une culture d
onnée, mais il n’est pas sûr qu’elles
soient d’ordre uniquement culturel.
répondu Nov 22, 2014 par anjhti (6,560 points)
modifié Nov 22, 2014 par anjhti
Les couleurs ne sont donc pas seulement des propriétés du champ
visuel ou de la surface de
s corps. Ce sont aussi des
éléments
qui ont une
valeur, une résonance affective, un
e profondeur vécue que l’artiste
s’efforce d’explorer. L’idée d’une ré
sonance affective que les couleurs
posséderaient en elles-mêmes est pa
rticulièrement pré
sente dans la
pensée romantique alleman
de, chez Goethe, mais aussi, par exemple,
chez Ludwig Tieck : « Quelle chose me
rveilleuse que de se plonger dans
la contemplation d’une couleur, cons
idérée comme simple couleur !
Comment se fait-il que le bleu loint
ain du ciel Ă©veille notre nostalgie,
que le pourpre du soir nous Ă©meu
ve, qu’un jaune clair, doré, puisse
nous consoler et nous apaiser
.
2
? » Bien sûr, ces résonances affectives
sont sans doute liées à une culture d
onnée, mais il n’est pas sûr qu’elles
soient d’ordre uniquement culturel.
...